La BCE lance ses prêts à taux négatifs pour les banques

23 juin 2016

Afin de faire repartir l’économie et l’inflation en zone euro, les banques vont pouvoir emprunter gratuitement, voire à taux négatif, auprès de la Banque centrale européenne. Elles doivent en contrepartie développer leurs prêts à l’économie.

Il s’agit, en fait, d’opérations de refinancement de long terme à destination des banques. L’institution monétaire va ouvrir aux banques des pays de l’Union monétaire des lignes de financement à 4 ans, à des conditions très avantageuses. A charge pour ces dernières de renforcer leur offre de crédit à l’économie et d’en améliorer les taux, afin que particuliers et entreprises puissent relancer investissement et consommation. Il s’agit de la deuxième opération de ce type après une précédente réalisée en juin 2014 pour laquelle les établissements bancaires européens ont emprunté 425 milliards d’euros.

Ces financements ne coûteront rien aux établissements qui y auront recours. Dans le pire des cas, le taux qui s’applique à ces lignes sera le taux de refinancement de la BCE, soit 0 %, car le coût de ces financements sera calculé au moment du remboursement. Si, pendant une période de référence de deux ans, les banques ont augmenté leur portefeuille de prêts d’au moins 2,5 %, le taux applicable sera alors le taux de dépôt, qui depuis mars dernier est fixé à -0,40 % ce qui revient à une forme de subvention pour les banques. D’autant plus qu’aucune pénalité n’est prévue pour les banques qui n’atteindraient pas cet objectif.

Un volume de 450 milliards d’euros de demandes est attendu.