Atos challenge IBM dans les services numériques en France

Selon Pierre Audouin Consultants (PAC), un cabinet européen spécialisé dans l’accompagnement au développement des sociétés de service numériques et des éditeurs de logiciel, IBM amplifie sa chute en France dans ce secteur d’activité, tandis qu’Atos renoue avec la croissance. Si cette tendance se poursuit, le français devrait détrôner le groupe américain à la deuxième place du marché en 2016, derrière Capgemini.

Dans les services numériques en France, IBM ne cesse de perdre du terrain. Face à un marché qui a progressé de 1,7% à 28,5 milliards d’euros en 2015, toujours selon Pierre Audoin Consultants (PAC), Big Blue recule de 8,3%, après une baisse de 2,8% subie en 2014 sur un marché qui a gagné 0,1% de valeur. Il sauve in-extremis sa place de deuxième derrière Capgemini. Il est désormais rattrapé par Atos qui, après plusieurs années de déclin, retrouve de la croissance avec un gain de 0,2%.

« Si cette double tendance se poursuit, Atos a toutes les chances de détrôner IBM en 2016 et de prendre la deuxième place, derrière Capgemini« , pronostique Franck Nassah, vice-président de PAC France.

Source L’Usine Digitale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s